BURNOUT: l'éviter ou en sortir!

Pourquoi vous faire coacher?

Pour cesser de procrastiner.

Questions fréquentes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le burn-out sans vraiment oser le demander...

Le terme "Burn Out Syndrom" a été créé dans les années 70 par le professeur Freudenberger. Il désigne plus particulièrment l'état d'épuisement qui peut atteindre des soignants (personnel soignant) investis dans une relation très complexe auprès des toxicomanes au sein des "Free Clinics" qui font alors leur apparition aux Etats Unis.

Cette épuisement est défini comme en relation étroite avec le stress permanent et prolongé; notamment lorsque celui-ci est lié à de lourdes contraintes; lorsque l'adaptation est difficile et les ajustement important souvent pris dans l'urgence... 

Consacré rapidement par l'usage, le terme du burnout s'est appliqué essentiellement à l'activité du personnel soignant dans des conditions difficiles. 

Le terme burnout tire son origine du vocabulaire aérospatial: il désigne la situation d'une fusée qui, par épuisement de son carburant, risque de provoquer l'échauffement brutal, voire l'explosion puis la destruction de l'appareil. 

Cette notion de "combustion interne" évoque bien l'état des soignants confrontés à la souffrance de l'autre. Elle a pu être comparée par certains à l'incendie d'un immeuble qui "laisserait la façade intacte mais brûlerait entièrement l'intérieur même de l'habitation".

Ce Burn Out Syndrom, d'origine anglo-saxonne, a son équivalent au Japon sous la forme du "Karoshi" ou mort subite par épuisement au travail. Mourir sur sa chaise de bureau.

L'épuisement induit par le travail peut trouver son aboutissement dans le suicide et la mort. 

 

Le stress est un état de tension. Comme un élastique, il y a sous-tension, tension et sur tension. Le stress peut être positif ou négatif. C’est un moyen de défense qui permet une réaction à un stimulus qui vous fait sécréter de l’adrénaline, accélerer le rythme cardiaque, mettre en tension les muscles et vous fait prendre une attitude de retrait ou de défense. Le stress permet la mise en alerte de vos sens.

Le stress est un terme global et affecte autant le travail que les loisirs, le sport et les relations aux autres. Si le stress dure, il devient chronique et peut épuiser et non sauver. C’est alors qu’un burnout pourrait être au bout du chemin.

Le surmenage, on l’applique souvent au monde professionnel ou familial. C’et le cumul et le sentiment d’être dépassé par la charge de travail ou choses à faire. La tolérance diminue vis-à-vis de situations de plus en plus banales. Ignorer le surmenage peut aussi mener au burnout.

Le burnout est un état d’épuisement professionnel à la fois émotionnel, mental et physique. "Le burnout n’est pas une maladie psychiatrique" Dr Stéphane Résimont. Avec les professionnels de la santé adéquats, vous vous en sortez physiquement en quelques jours. Mentalement et émotionnellement en quelques mois.

La dépression est trouble mental caractérisé par un état dépressif persistant ou une perte d'intérêt pour tout type d'activité, ce qui produit des effets très néfastes dans la vie quotidienne. (je ne suis pas formée pour l’accompagnement à la dépression).

Quatre phases:

  1. La phase d’engagement : vous êtes très engagé dans votre activité, généralement plus que la moyenne.
  2. La phase de surengagement : suite à un déclencheur (nouveau projet, nouveau job, course à la promotion, changement de hiérarchie, mariage, naissance, déménagement, expatriation, …) le travail prend toute la place sur votre vie privée.
  3. La phase de résistance : le déni du surmenage, vous pensez y arriver mais vous constatez tout de même que ça n’est plus comme avant. Pourtant vous vous acharnez (normal, vous êtes très volontaire).
  4. La phase d’effondrement : C’est soit progressif ou brutal. Votre estime de vous est anéantie, vous êtes dans l’incapacité de vous concentrer, de travailler, votre cerveau a explosé et parfois le corps n’avance plus, la machine ne répond plus. Les symptômes sont émotionnels, physiques, cognitifs, comportementaux et motivationnels.

Réellement quelques semaines. Tout dépend du mode de prise en charge ET de votre désir / volonté à sortir de l'enfer du burnout. Il est essentiel que vous vous éloignez, voire vous retirez de l'environnement stressant pour pouvoir prendre le recul nécessaire, comprendre les enjeux et vivre votre guérison et votre transformation. Sans quoi, vous serez parti pour de longs mois voire plusieurs années.

Parce qu’elles n’ont pas consulté les bons professionnels (souvent par ignorance ou déni) pour sortir de ces fléaux physiques, mentaux et émotionnels. Parce qu’elles ont inconsciemment ou sciemment « décidé » de rester dans cet état ou encore, se sont résignées. Il est souvent plus facile de se plaindre que de concrétiser des projets.

C’est dur à lire, j’en suis consciente en vous écrivant ces lignes, mais en 4 mois vous pouvez être sur pied. Sur l’aspect physique, entre 1 semaine et 15 jours. Sur l’aspect émotionnel et mental, 4 mois. Les déclics se font vite.

Avec la bonne méthode, les bons co-équipiers et de la volonté, c’est possible. Mes clients en sont la preuve vivante.

C’est très compliqué à comprendre, je sais.

Le terrain professionnel est un endroit où se vivent les tensions, le stress aigu, les déceptions, l’épuisement dû à une surcharge de travail et à des attentes non reconnues. Le candidat au burnout, lorsqu’il s’est éloigné de son environnement stressant se sent mieux mais n’est pas capable psychologiquement de revenir sur place tant qu’il n’a pas compris les enjeux professionnels et le rôle (sa responsabilité) « qu’il joue » avec d’autres. Ces mêmes "jeux"   se reproduisent souvent dans la sphère privée.

Les personnes les plus engagées dans leur fonction. Celles qui sont dévouées à aider les autres et qui souvent s’oublient. Celles qui ont une faible estime d’elles-mêmes (souvent on ne se rend pas compte qu'on se maltraite) malgré une personnalité forte. Celles qui veulent une visibilité certaine et qui en font trop.

Il touche toutes les personnes sans distinction de statut. Employés, ouvriers, cadres, techniciens, agents de sécurités, femmes de ménages, ou encore les cadres dirigeants, fonctionnaires, personnel soignant, médecins, infirmières, policiers. Tous peuvent être touchés par le burnout qui est présent dans le secteur privé comme le secteur public. Les salaires élevés comme les salaires de base ne sont pas épargnés. Les indépendants, les entrepreneurs, professions libérales ne sont pas épargnées non plus. La statistique est encore plus élevée.

1 personne sur 3 est à risque. 

Si les parents peuvent être touchés par le burn out parental ou le burn out familial, le syndrome est majoritairement lié au monde du travail.

Lorsque vous avez le nez dans le guidon, vous ne voyez plus clair. Il est alors nécessaire de demander de l’aide à des professionnels qui ont obtenus des résultats probants avec leurs clients. FAITES-VOUS DONC AIDER ! C’est un investissement qui vous sauvera la vie (la santé, la famille, le business etc.).

NON ! Vous n’avez pas compris pourquoi vous êtes tombé en burnout. Vous ne comprendrez pas comment en sortir et fonctionner autrement. « You don’t give yourself a good haircut ».

C’est comme si vous demandiez à un bébé d’apprendre à marcher tout seul, à être propre tout seul, à manger proprement tout seul et à apprendre à lire tout seul.

Tendance à l’isolement ;

Fatigue, épuisement ;

Troubles du sommeil et incapacité à dormir ;

Impression de vide, manque d’enthousiasme ;

Larmes incontrôlées, tristesse, mélancolie ;

Sauts d’humeur fréquents ;

Angoisse, anxiété, « à fleur de peau » ;

Troubles de la vue ;

Troubles gastriques ;

Perte de confiance en soi et d’estime de soi, sentiment de nullité profonde ;

Troubles cardio-vasculaires : tachycardie, palpitations, hypertension, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux ;

Ne pas pouvoir se déconnecter de ses problèmes.

Attention, souffrir de certains de ces symptômes, ne signifie pas automatiquement que vous êtes en burnout. C'est lorsque plusieurs de ces symptômes se manifestent simultanément qu'il faut s'inquiéter.

De gros soucis de santé, une perte significative de confiance en soi, la mise sur une voie de garage, le licenciement, la dépression, ça peut aller dans le pire des cas jusqu'au suicide.

Les répercutions du burnout coûtent entre 500 et 900 euros par jour à l'employeur par personne absente.

L’incapacité de travail, dont le stress est devenue la première cause, a dépassé le coût du chômage en Belgique depuis 2015.

Les conséquences fréquentes sont l’absentéisme, le présentéisme, le turnover, une surcharge de travail pour les collègues qui eux s'épuisent aussi sur le long terme, la diminution de la productivité, la dégradation du climat social, une mauvaise qualité des produits ou des services, l’atteinte à l’image de l’entreprise, etc.

La famille est perdue et se sent impuissante à aider le proche qui traverse le burnout. Toute proposition ou suggestion d'aide est rejetée. Souvent la communication est difficile. Un fossé se creuse. L'ambiance est tendue. La famille ne comprend pas comment la personne habituellement si battante ne va plus bien (et que ça dure vraiment longtemps).

Le médecin généraliste qui est en première ligne peut poser le diagnostic du burnout. Il a l’autorité nécessaire de vous mettre en arrêt de maladie pour un temps défini pour que vous puissiez vous en sortir avec l'accompagnement adéquat (psy, coach...) et repartir du bon pied. Malheureusement, tous les médecins généralistes ne connaissent pas ou pas assez bien le burnout, ils sont souvent surmenés eux-mêmes à cause de leurs fonctions. A vous d’avoir un dialogue ouvert avec votre médecin.

Le médecin nutritionnel et fonctionnel, qui va prendre le corps dans l’ensemble via un questionnaire détaillé et des analyses de sang poussées. Il posera le diagnostique immédiat sur tout ce qui ne tourne pas rond et même des choses que vous ignorez (j’en ai fait perso l’expérience très positive). Et vous indiquera quoi faire pour récupérer immédiatement de l’énergie.

Avant le burnout, quand votre corps vous signale qu’il est temps de reprendre la main sur votre vie, consultez un coach qui a une méthode définie et va vous accompagner au changement, voire à la transformation.

Pendant le burnout, consultez un psy qui est actif dans les soins de santé primaires.

Vous sentez que vous sortez du burnout, vous récupérez de l’énergie et du moral, consultez un coach qui va vous guider et vous accompagner du changement à la transformation.

Il existe un test officiel qui est le test Maslach, demandez-le moi, je vous l'enverrai en message privé.

Voici le plan du programme Puissance 4 qui vous permet d'éviter ou de sortir du burn-out en 16 semaines sans rechute. 

  • Votre vie ne tourne pas aussi rond que vous la rêvez, et du coup vous tournez en rond?
  • Vous avez déjà consulté, mis des choses en place, fait une vraie pause, fait du chemin seul seul mais vous constatez que ça ne marche PAS!
  • Vous vous sentez dans une impasse alors que ça n'est pas dans votre nature de faiblir?
  • Vous avez décidé qu'il est temps de réagir pour agir?
  • Vous souhaitez vous assurer que ce programme est fait pour vous, réservez un appel et on en discute ensemble. 

Reprenez la main sur votre vie MAINTENANT

Demandez votre appel "Stop burn-out premier pas" offert de 30 minutes par zoom:

Côté stress et burn-out tout va bien! Par contre, vous êtes débordé. Vous courrez après le temps. Vous rêvez de journées de 30 heures et de semaines composées de 8 jours?

J'ai une bonne nouvelle pour vous! Avec l'ACCELERATEUR, vous allez gagner jusqu'à 2 heures de temps libre par jour. ACCELERATEUR c'est une méthode qui vous prend 30 minutes par semaine. Voici le plan:

Gagnons du temps et vérifions si ACCELERATEUR est fait pour vous:

Prenez un rendez-vous zoom dans mon calendrier. Concrètement, vous bloquez un créneau et vous recevez un lien zoom. Le jour J et l'heure H, vous vous connectez et nous rentrons dans le vif du sujet qui vous concerne. SVP répondez de manière détaillées aux questions qui vous sont posées pour préparer l'appel. Au plaisir de vous rencontrer prochainement. Let's ROCK!

Elles sont inspirantes...

Quelques témoignages de femmes exceptionnelles qui ont repris la main sur leurs vies, trouvé leurs mission de vie et sont épanouies.

Anna A. M. Auteure et Photographe

"Manoëlle a été présente au moment de mon burn-out et ses conseils professionnels et avisés m’ont aidé à surmonter cette période et au-delà, à la transformer en opportunité pour déployer mon plein potentiel.

Avec Manoëlle, c’est l’efficacité qui prime et oui, elle est efficace. Je recommande ses services sans hésitation."

Gabrielle L. Customer Support Manager

"Je recommande les yeux fermés! Une écoute, une attention, une aide , bref un professionnalisme sans pareil. Vous avez des objectifs, elle va encore plus loin et fait émerger le meilleur de vous-même.

De plus les séances en ligne sont super pratiques et pour moi un énorme gain de temps."

Anne S. Coach

"Manoëlle a été plus qu'une guide pour moi dans ma phase de reconstruction post-burnout.

Grâce à elle j'ai pu découvrir ma nouvelle mission de vie, alignée enfin avec la personne que je suis.

Et cela n'a pas de prix!

Merci infiniment à elle!"

"Mettre des mots sur nos maux, et .... passer à l'action ! Le livre de Manoelle m'a été d'une aide précieuse. Mon corps m'envoyait des signaux depuis des mois (mal de dos, prise de poids, fatigue, ...) et je les ignorais. Les proches compatissent mais ne comprenaient pas. Les conseils donnés par l'auteure sont pertinents et basés sur le vécu. Ça m'a permis de déculpabiliser et de me mettre en action. Un accompagnement est possible, n'hésitez pas à appeler. Merci infiniment."

Carole Ghyselinck
Consultante et formatrice SAP

"Tu nous aides vraiment en étant factuelle et tournée vers le futur, les opportunités, le développement de soi .... Tu ne peux pas t'imaginer, c'est de l'or en barre que tu nous offres"

Anne-Michèle Fastré
Conseil en gestion pour PME.

"Je me suis sentie comprise, accompagnée, encadrée, j’ai repris pied, j’ai récupéré la confiance en moi et en mon avenir professionnel. "

Patricia Debecker
Naturopathe

"Comme des atomes, on change un petit élément et toute la structure bouge."

Olivia Snyers
Directrice d'agence Fintro
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.