Un petit secret honteux

Je me trouve au sauna de mon club de sport et face à moi, deux femmes sont allongées et discutent en mode confessionnal. Elles sont impeccablement soignées et leurs peaux sont parfaitement hydratées. Bref, ce sont des femmes qui "prennent soin d'elles-mêmes". Du moins en surface. 

Aline émet un bâillement et demande à Sandrine si elle a déjà fait un budget.

J'y pense, répond Sandrine, mais je ne n'ai pas le courage de m'y mettre vraiment. Pourtant c'est bien pratique de noter noir sur blanc ses gains et ses dépenses. J'ai utilisé le système quand j'étais au régime. Je notais tout ce que je mangeais. En ce qui concerne mes dépenses, j'ai une idée des sommes qui partent en fringues et les frivolités. 

Ah parce que tu fais la différence entre les fringues et les frivolités? Demande Aline. Non c'est pareil en fait, répond Sandrine.

Mais tu dépenses combien pour t'habiller? demande Aline qui attend un chiffre précis.

Sa question directe change le ton de la conversation. Sandrine se révèle complètement perdue: L'an dernier, tu veux dire? Oh il faudrait que je vérifie. Je ne sais pas précisément. 7 ou 8000 euros peut-être... J'ai fait un sérieux effort pour réduire mes dépenses... je prends du classique. Mais quand j'ai du mal à choisir entre deux, je prends les deux. 

Et ton mari? lui demande Aline. Oh Nicolas n'est pas au courant répond Sandrine. Ce sont des achats d'impulsion. Et puis s'il me pose la question sur un prix, je le réduis fortement pour éviter ses réflexions.

Sandrine révèle à Aline qu'elle ne peut s'empêcher d'acheter. Comme si elle se gave. Dès qu'elle stresse, si elle pense que son mari la trompe: shopping. Si c'est tendu avec lui: shopping. Elle travaille beaucoup maintenant. Elle fait l'autruche sur beaucoup de choses dans sa vie privée: shopping, encore shopping!!!

En fait, elle se dit que c'est toujours ça de pris tant qu'elle en a les moyens. Ce que vous ne savez pas, c'est que Sandrine a galéré dans son  business pendant plus de 20 ans et s'est fait entretenir par sa belle-mère et son mari. Là elle se lâche encore plus car depuis quelques mois, elle a beaucoup de chance en affaires.

Si vous aussi vous avez la tête qui tourne lorsque vous achetez. Que la fièvre acheteuse vous touche et que vous entassez pour vous rassurer. Que vos placards sont plus que pleins. Que vous vous dites que vous méritez d'être gâtée mais que vous avez peur de manquer. Il est temps de régler cela Mesdames (Messieurs aussi!), de libérer les mécanismes et le mindset. Votre autonomie et votre liberté future dans toutes les sphères de votre vie en dépend.

Vous désirez découvrir votre profil Unique de l'Argent, comment ce dernier influence vos actes d'achats et aligner votre abondance financière?

Demandez-moi votre appel clarté et prospérité offert ici.

Manoelle van der Straten 

PS: Aline a un autre stress encore plus secret, elle se demande ce que penseront d'elle les gens lorsqu'elle sera morte au moment ou il faudra trier ses affaires et donc ouvrir ses placards...

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.